Archives de l’auteur : AtoWeb

Nouveau crédit d’impôt pour la transition énergétique

Ce n’est pas une surprise, mais les professionnels du secteur sont rassurés : Le crédit d’impôt en faveur de la transition énergétique est toujours valable jusque la fin d’année.

Jusqu’à 16000 euros pour un couple, cet abatement se fait à hauteur de 30% du montant dépensé. Le maximum peut être augmenté en fonction de la situation de la famille, puisque chaque personne supplémentaire permet d’augmenter le plafond de 400€ par personne supplémentaire.

Contrairement aux années passées, les chaudières à condensation et les équipements de production d’électricité fonctionnant à l’énergie éolienne ne pourront plus faire partie du lot.

L’état se range donc encore du côté de la transition énergétique ce qui est une bonne chose. On note cependant la réalité : ce sont des opérations qui coûtent chers, et l’état en reprenant le dossier chaque année le répète.

Mais 2016 est trop importante pour la reprise économique, donc pas de gros changement, tout comme 2017 qui verra l’élection présidentielle anesthésier ce genre de décision;)

La hausse du CFE à Nantes s’explique à la métropole

La CFE explose à Nantes, tout ça à cause de la métropole

Il y a le très grand discours à Nantes Métropole qui explique l’entreprise est au cœur des préoccupations.

En réalité il n’en est rien puisqu’au regard des mauvaises rentrée fiscale, la métropole de Nantes est obligé d’aller chercher de l’argent de la Web discrètement mais avec une telle os tu es petite société ont clairement réagit.

C’est le cas des TPE, qui se voient multipliés par 40 % leur CFE. Un impôt qui est venu remplacer un autre auquel nous a fait croire que la nouvelle appellation permettrait de baisser les impôts au service de la compétitivité de l’entreprise. En réalité à nouveau c’est du discours puisque pour une toute petite entreprise une de 40 % sur son j’en impôts n’est pas un bon signe. En tant qu’expert comptable nous avons même expliqué qu’il était peut être nécessaire de faire déménager et ses sociaux pour une économie parfois importante surtout pour les structures qui s’organise avec de multiples sociétés.

Il faut juste savoir maintenant si la hausse est définitive ou si c’est pour l’ajustement d’un budget d’une métropole qui ne parvient pas à faire le transfert entre la ville de Nantes et la métropole. Des jeux en écriture qu’il serait totalement impossible de faire pour une entreprise, mais quand il s’agit d’une collectivité territoriale ça ne choque personne. Surtout que c’est le contribuable est une entreprise qui paie. Indirectement d’ailleurs c’est l’emploi qui paie.